Catégories
Vie pratique

Boîte noire : et si elle était finalement positive pour les conducteurs ?

L’annonce a fait l’effet d’une bombe : tous les véhicules neufs seront prochainement équipés d’une boîte noire. Un « équipement » qui ne fait pas l’unanimité. Pourtant, il présente plusieurs avantages…

L’installation de boîtes noires dans les voitures neuves fait couler beaucoup d’encre. Cette mesure instaurée le 1er mai 2022 pour une mise en application le 6 juillet, est applicable en France mais aussi au sein des autres pays de l’Union Européenne. Elle fait suite à une directive européenne datant de 2019 qui laisse aux constructeurs jusqu’à mai 2024 pour équiper l’ensemble de leur gamme, en particulier leurs modèles neufs les plus anciens. Par peur d’être espionnés, beaucoup d’automobilistes sont réticents. Et si cette nouvelle mesure était finalement bénéfique ?

Boîtes noires : rappel du principe

Le monde de l’aviation avait montré l’exemple. L’automobile n’a fait que le suivre… L’installation d’une boîte noire dans les automobiles a deux objectifs officiels principaux : améliorer la sécurité routière et la protection des automobilistes.
Cette boîte noire, qui devrait a priori augmenter le coût de production de nos voitures d’une petite centaine d’euros, pourra enregistrer des informations pendant 40 secondes : soit 30 secondes avant le choc et 10 secondes après. Les données enregistrées sont les suivantes : la vitesse, le régime moteur, les phases d’accélération et de freinage, le port ou non de la ceinture de sécurité, l’utilisation du clignotant, la force de la collision et l’éventuelle inclinaison du véhicule au moment de l’accident.
Ces données sont stockées dans la puce mais ne sont en aucun cas transmises par voie électronique à des tiers. Elles ne feront l’objet que d’un traitement par les autorités judiciaires en cas de sinistre qui demanderait d’établir les responsabilités de chaque intervenant. A noter que les instituts de recherche pourront également avoir accès à ces informations dans un cadre pure de recherches et de statistiques, auquel cas cela se fera de façon anonyme.
Une dernière précision et non des moindres : cette fameuse boîte noire que certains jugent intrusive n’est pas en mesure d’enregistrer les conversations des passagers.

Les avantages pour les automobilistes

En premier lieu, les sociétés d’assurance tablent sur une diminution d’environ 20 % des accidents graves suite à la mise en place de ce dispositif. Si ces dernières n’ont pas communiqué sur ce point, il est vraisemblable qu’elles répercuteront sur leurs tarifs cette baisse significative des prises en charge de sinistres. Nos assurances vont-elles réellement diminuer de 20 % ? Rien n’est sûr mais on peut en toute logique espérer un petit geste…
Si les boîtes noires sont incapables à l’heure actuelle d’enregistrer des séquences vidéos, le fait de disposer malgré tout de données de conduite peut aider à la reconstitution de certains accidents qui réclament des éclaircissements. De quoi mettre en lumière certaines responsabilités et au contraire innocenter les personnes qui seraient mises en cause à tort…
Comme évoqué précédemment, le « big brother » automobile comme certains l’appellent déjà, a une capacité d’enregistrement limitée à 40 secondes. Ceci signifie qu’aucune donnée de conduite n’est conservée en dehors de ce laps de temps. Autrement dit, votre garagiste ne pourra en aucun cas utiliser cette boîte noire pour justifier l’absence de prise en charge d’une éventuelle panne sous garantie s’il détecte une utilisation inappropriée du véhicule…
Enfin, en sachant que les conducteurs seront « surveillés’, peut-on peut espérer que ces derniers auront un meilleur comportement au volant ? Cela les obligera-t-il à mettre plus facilement leur clignotants, leur ceinture ?

En conclusion

A l’heure actuelle, cette nouvelle mesure ne concerne que les autos neuves. Elle ne devrait pas s’appliquer aux voitures d’occasion contrairement à ce que certains médias ont annoncé suite à une mauvaise traduction du texte initial. Y aura-t-il du changement ? Installer ce type de boîte noire sur des modèles d’occasion supposerait un investissement d’au moins 100 €, un prix prohibitif que beaucoup d’automobilistes ne seraient pas prêts à investir et qui soulèveraient bien des révoltes, d’autant plus que le budget auto moyen est en constante augmentation…

Par Olivier

Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé il y a quelques années de partager ma passion avec vous. Au programme : des essais bien sûr, mais aussi des articles pratiques, des conseils, des infos...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s