Catégories
Guide d'achat

5 breaks nerveux pour papas et mamans pressés

Vous êtes à la fois fan de voitures et parents ? Vous entrez dans la catégorie des papas et mamans pressés ? Alors voici une liste de breaks qui devrait entièrement vous satisfaire…

On pourrait penser que devenir parent, cela signifie tirer un trait sur le plaisir automobile. Pourtant, il est possible de continuer à assouvir sa passion à bord de voitures familiales. La preuve avec cette sélection de breaks nerveux…

Nos propositions de breaks nerveux

Pourquoi parler de breaks « nerveux » et pas « sportifs » ? La raison est simple : nous n’allons nous intéresser qu’aux breaks de moins de 200 chevaux (204 chevaux pour être précis…) de façon à profiter d’un certain niveau de puissance et de performances tout en restant relativement raisonnables en termes de budget. Bien entendu, au-dessus on trouve de nombreux « vrais » breaks sportifs qui peuvent sans difficulté atteindre des puissances bien plus importantes mais qui demandent également un investissement proportionnel au niveau de puissance affiché. Dernier point, nous avons choisi de vous proposer seulement des modèles de marques généralistes.

Peugeot 308 SW Hybrid 180/225 ch EAT-8

Peut-on parler de véhicules dynamiques sans parler de Peugeot ? Non pas que la marque française propose des motorisations tonitruantes, mais elle est connue et reconnue pour la mise au point de ses châssis. La nouvelle Peugeot 308 ne fait pas exception tout en parvenant à gagner légèrement en confort. Pour revenir à l’offre moteurs, on aimerait effectivement retrouver sous le capot du break compact Peugeot des moteurs puissants et mélodieux. Malheureusement, les normes antipollution strictes obligent les constructeurs à réduire le nombre de cylindres (et les cylindrées) proposé et à recourir à la fée électricité pour diminuer les niveaux de consommation et d’émissions polluantes. En attendant une hypothétique version PSE à l’image de ce que propose Peugeot sur la grande sœur 508, le break 308 se déguste en deux versions hybrides rechargeables de puissances intéressantes : 180 et 225 ch.

En effectuant un comparatif entre ces deux versions, on s’aperçoit vite que la proposition 180 chevaux se montre aussi nerveuse que celle de 225 ch malgré un déficit de puissance non négligeable sur le papier. Avec un 0 à 100 km/h effectué en 7.7 secondes (contre 7.6 s pour la version 225 ch), ce bloc hybride brille par son dynamisme malgré un poids de 1659 kg à déplacer. Autre avantage : son bloc électrique autorise un rayon d’action en mode 100 % électrique d’un peu moins de 60 km. Peugeot annonce une consommation mixte WLTP de seulement 1.1 L/100 km, un chiffre à relativiser car cela demande d’utiliser pleinement l’autonomie électrique et donc d’effectuer des charges régulières, ce que peu d’utilisateurs font en pratique. Sachez que le bloc essence 1.6 L se montre assez gourmand lorsque l’électricité n’est plus en mesure d’offrir son aide.

Pour finir, un véhicule familial même nerveux se doit de proposer un coffre suffisant. C’est effectivement le cas ici puisque son volume s’élève à 548 litres, une capacité plus réduite que sur les versions 100 % thermiques (608 litres) en raison de la présente des batteries du système hybride sous le plancher. Mais vous le verrez au fur et à mesure de l’article, parmi les breaks hybrides, le coffre du Peugeot 308 SW fait partie des plus grands. Malgré l’afflux de technologie, Peugeot a pensé aux familles en continuant à proposer un break spacieux et c’est une excellente chose.

Prix : En version hybride 180 ch équipée obligatoirement de la boîte automatique EAT-8, le break 308 démarre au prix d’environ 40 000 €. Pas de malus sur cette version (26 g de CO2/km), il est même possible de bénéficier d’un petit bonus de 1000 € à l’achat d’un modèle neuf jusqu’au 30 juin 2022, dispositif qui ne devrait plus concerner les hybrides rechargeables à compter du 1er juillet 2022 sauf modification de dernière minute destinée à encourager le marché automobile…

Nouvelle Peugeot 308 break couleur bleue en rechargement.
Quel look ! Les performances sont à la hauteur même si vous optez pour la version hybride la moins puissante. Comme quoi, on peut facilement se faire plaisir au volant du véhicule principal de la famille…
Intérieur noir Peugeot 308 SW hybride finition haut de gamme
Nous sommes dans un avion ou dans une voiture ? Si cette planche de bord est plaisante, attention cependant au I-cockpit qui peut ne pas convenir à tous les gabarits…

Seat Leon Sportstourer FR 1.4 E-Hybrid 204 ch DSG6

Le créneau de Seat, c’est le sport. Enfin, c’est en tout cas l’image que la maison-mère VW a toujours souhaité donné à sa filiale espagnole. Peut-on espérer vivre de jolies sensations à bord d’un break, même siglé Seat, équipé d’une motorisation hybride ? Si la tenue de route est rigoureuse, le poids des batteries nuit à l’agilité du train arrière mais il faut bien le reconnaître, le châssis est plutôt bien né.

Concernant le moteur, les 204 ch cumulés sont bien présents et le couple maxi est atteint assez tôt, ce qui permet des reprises relativement nerveuses malgré la petite cylindrée du bloc thermique. Bien connue, la boîte automatique à double embrayage DSG6 empruntée au groupe allemand VW se montre réactive et fait désormais preuve d’un bon niveau de fiabilité.

L’autonomie en électrique est comparable à celle proposée par sa grande concurrente, la Peugeot 308 évoquée au-dessus.

Enfin, le niveau de consommation théorique s’élève à 1.1 L/100 km mais il faut prévoir des pics à près de 9 L/100 km dans les conditions de circulation les plus défavorables.

Parlons du coffre… Avec seulement 470 litres, ce dernier est à peine plus grand que celui d’une compacte thermique. C’est un constat que nous ferons souvent tout au long de ce guide d’achat, les breaks ne sont plus aussi spacieux que par le passé, la faute est à mettre du côté des batteries qui amputent une partie de la capacité de chargement.

Prix : A partir de 39 000 € environ en version intermédiaire Xcellence. C’est l’un des breaks hybrides les moins chers du marché à l’heure actuelle… Bonus écologique de 1000 € jusqu’à fin juin 2022…

Seat Leon ST break noir hybride sportive en finition haut de gamme
Il y a un peu d’inspiration allemande dans ce dessin… Heureusement, l’espagnole parvient à conserver sa propre personnalité et tant mieux car c’est un très bon daily.
Intérieur Seat Leon break ST en finition haut de gamme et hybride
L’intérieur fait un peu austère mais présente un bon niveau de finition. Le tableau de bord fait très moderne dans cette finition haut de gamme.

Skoda Octavia Combi 1.4 TSI PHEV 204 ch/2.0 TSI 190 ch/2.0 TDI 200 ch

Skoda fait partie du groupe VW et c’est donc sans surprise que nous retrouvons la même proposition hybride que sur la Seat Leon évoquée précédemment. Les performances et les consommations sont logiquement proches. Avec 6 cm de plus en longueur que sa cousine, la soute affiche 20 litres de plus (490 litres) dans cette configuration, un chiffre à comparer aux 640 litres proposés par les modèles 100 % thermiques essence (TSI 190 ch) et diesel (TDI 200 ch). Ces derniers affichent des performances très proches et ils vous permettront de profiter de l’un des plus grands coffres de la catégorie !

A noter que si vous roulez beaucoup, la version TDI (obligatoirement équipée de la boîte DSG7) présente un véritable intérêt (5.6 L/100 km en cycle mixte WLTP) et offre d’office 4 roues
motrices.

Prix : Il faut choisir la finition Sportline pour pouvoir acheter le bloc 1.4 PHEV 204 ch, ce qui fait grimper la note finale à plus de 42 000 € (pas de malus) mais en contrepartie, le niveau d’équipements est assez généreux. Sachez que la version essence démarre à environ 39 000 €, un tarif a priori intéressant auquel il faut ajouter un malus écologique de 2205 € en 2022 (160 g de CO2/km) qui devrait augmenter au fil des années…
Enfin, le diesel se négocie à partir de 42 500 € mais là encore il faut ajouter un malus de 650 € (146 g de CO2/km).

Skoda Octavia combi break gris hybride avec jolies jantes sportives
A la fois classique et élégante, l’Octavia fait figure de grande routière. Si vous désirez encore plus de puissance, elle est aussi disponible en version RS, forte de 245 ch !
Intérieur Skoda Octavia hybride avec éclairages bleus sur planche de bord
Beaucoup de similitudes entre cet intérieur et celui du cousin Seat Leon. Logique de groupe et économies…

Toyota Corolla Touring Hybride 184 ch

Toyota a profondément revu le style de ces derniers modèles et ce n’est pas pour nous déplaire. La Corolla fait partie de ces modèles qui ont bénéficié d’un joli coup de crayon de la part des designers de la marque.

Beau, ce break japonais l’est, mais est-il pratique et dynamique ? Si l’espace réservé aux passagers arrière est correct, il y a bien mieux dans la catégorie. Côté coffre, ce dernier se montre très logeable avec ses 580 litres de contenance. Dans l’absolu il y a mieux, mais quand on compare cette capacité aux autres modèles hybrides rechargeables dont nous avons parlé plus haut, c’est plutôt bien placé. Il faut dire qu’avec sa technologie hybride moins aboutie car dépourvu de possibilité de rechargement, la soute à bagages est beaucoup moins pénalisée, un avantage dont les principaux concurrents ne profitent pas.

Vous l’aurez compris, la Corolla reste fidèle à la technologie hybride autonome (ou auto-rechargeable) qui a fait la réputation de la marque japonaise. Alors oui, vous ne pourrez pas évoluer en mode 100 % électrique plus de 2 à 3 km et (à la double condition en plus d’accélérer avec délicatesse et de rester sous la vitesse de 50 km/h), oui vous devrez ravitailler à la pompe plus souvent, mais la différence de prix à l’achat est significative à tel point que le système Toyota devrait continuer à vivre un long moment.

Avec cette puissance de 184 ch, ce confortable break permet de passer de 0 à 100 km/h en 9 secondes environ. Un résultat moins bon que ses principaux rivaux, même si à l’usage, on n’a jamais l’impression de perdre son temps à son volant… Et comme Toyota a considérablement amélioré sa boîte à variation continue de façon à diminuer le phénomène de patinage dont souffraient les générations précédentes, cette voiture sera vite adoptée par toute la famille, parents et enfants. A peine pourrait-on lui reprocher un comportement qui manque un peu de dynamisme…

Prix : 34 000 €, c’est le prix de base pour acheter le Toyota Corolla Touring en finition Design. C’est également le prix le plus faible de notre comparatif. Pas de bonus ni malus dans ce cas puisque ce break apparaît dans la zone neutre du malus écologique (entre 101 et 121 g de CO2/km). En termes de consommation, il faut compter environ 5 L/100 km en cycle mixte combiné (essence/électrique).

Toyota Corolla break Gazzo Racing gris avec moteur hybride 184 ch
Beaucoup de fluidité dans cette ligne. Cette finition Gazoo Racing améliore considérablement le look global de l’auto en ajoutant une véritable touche de sportivité…
Intérieur Toyota Corolla break GR hybride 184 ch avec planche de bord bi-ton.
L’intérieur est moderne est les sièges très enveloppants. Une inspiration au voyage… Pour info, si vous trouvez le prix du neuf trop élevé, on commence à en trouver sur le marché de l’occasion.

Kia Proceed 1.6 T-GDI 204 ch

Il est loin le temps où Kia présentait des productions peu attirantes. Avec ce Proceed, la marque coréenne s’est inspirée de ce qui se faisait de mieux en termes de design, notamment en regardant du côté de chez Mercedes.

Très agréable à l’œil avec son air de shooting break, le coréen propose également une motorisation à la hauteur du dynamisme inspiré par la ligne. Au programme, un 4-cylindres essence turbo de 204 ch à l’ancienne pourrait-on dire puisqu’il est dépourvu pour le moment de toute électrification même légère. Avec sa sonorité sympathique et ses accélérations très convaincantes (0 à 100 km/h en 7.5 secondes), c’est une excellente alternative aux productions plus consensuelles.

Et comme Kia n’a pas oublié de donner un coffre digne de ce nom à son modèle phare (volume de 600 litres), cela fait de lui une très bonne familiale, qui devrait donner le sourire à son conducteur (sa conductrice) tout en remplissant ses fonctions quotidiennes.

Le plaisir implique parfois quelques petits sacrifices : en l’occurrence, ce Proceed se montre un peu plus gourmand que la concurrence. Il demande environ 7 litres de sans-plomb aux 100 km. Rien de rédhibitoire cependant compte tenu du niveau de puissance affiché.

Prix : C’est vraiment une bonne affaire ce Kia Proceed. Proposé à un peu moins de 37 000 € dans cette finition GT bien présentée et équipée, ce break vaut le détour. Pour calculer le budget global, il faudra cependant tenir compte du malus de 1386 € en 2022 (154 g de CO2/km).

Kia Proceed GT 204 ch blanche air de shooting break
Un air de break de chasse qui ne laisse pas indifférent. Et si c’était lui le meilleur break 2022 ? Pas certain cependant qu’il conserve sa place en 2023 et 2024 et dans un futur proche à moins que Kia se décide à l’électrifier de façon à diminuer le niveau de CO2 et ainsi annuler le malus écologique qui va devenir encore plus pénalisant…
Intérieur Kia Proceed GT 204 ch noir avec grand écran tactile.
L’intérieur de la coréenne présente bien mais aurait mérité quelques touches de sportivité en plus.

En conclusion

L’automobile connaît un véritable tournant à cause des normes de pollution toujours plus strictes. Malgré ces freins, les constructeurs continuent de proposer des versions nerveuses de leurs breaks qui permettent aux pères et mères de famille pressés de concilier plaisir et besoin d’espace. Malheureusement, le recours aux technologies hybrides rechargeables a rendu les coffres moins volumineux que par le passé. Si la capacité de chargement reste votre critère numéro 1, mieux vaut choisir un break 100 % thermique mais dans ce cas, ne perdez pas de temps, car ces derniers devraient assez vite disparaître des catalogues…

Par Olivier

Passionné d'automobile depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé il y a quelques années de partager ma passion avec vous. Au programme : des essais bien sûr, mais aussi des articles pratiques, des conseils, des infos...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s